Jésus N'est Pas une ... religion

♥♥♥ Dieu est amour ♥♥♥
J'aime Jésus. Il apporte la paix, le pardon, l'amour, le salut.
J'aime Jésus .

Il n'a pas apporté de religion.
Jésus n'est pas une religion. Je n'ai donc pas de religion. Jésus a tout accompli. Le voile a été déchiré.







samedi 31 décembre 2016

2017 : Et si on s'aimait ? 💗 💖 💝

L'année 2016 a été une année où certains ont dû repousser leurs limites dans les bons comme dans les mauvais moments , ont faire face à des épreuves sans précédents.

Une année on a pu se dire, est-ce-qu'on la terminera, tellement elle a été dure. Mais à un moment, il ne faut plus se poser à soi-même des multitudes de questions :  ceci génère des peurs et du repli sur soi. 

Pour aller de l'avant cette année , j'ai préféré prier et m'attendre à Jésus. J'ai re-modifier un bon nombre de routines et d'habitudes qui étaient tout à fait déjà bonnes et saines pour découvrir d'autres dimensions que l'on pourrait avoir dans notre relation avec Dieu.

Je me suis rendu compte que nous dépendons trop de nous mêmes.
Nous dépendons trop des autres . 
Nous dépendons trop de nos habitudes .

J'ai appris le détachement pour me rattacher qu'à la Parole de Dieu.

Et j'ai passé une bonne année 2016 malgré tout car à chaque instant j'ai préféré faire confiance à Dieu au lieu de me laisser " imprégner" par tout ce qui se passe là où je me trouvais et au travers de toutes les informations qui pullulent dans le monde notamment au travers des médias qui parfois n'aident pas toujours à voir clair hélas.
Quand je lis ou je voyais des personnes qui souffraient , pleuraient, j'ai su ne rien diffuser, ne rien écrire. J'ai préféré prier pour ces gens, j'ai préféré être auprès de ceux qui avaient besoin d'une écoute, j'ai préféré " être là  pour  - les autres  - sans le faire savoir " à  tout le monde. Il m'est arrivé cette année, d'être souffrante et d'oublier ma souffrance pour remonter le moral de quelqu'un .
Maintenant j'ai l'impression que sans le vouloir ou le savoir on est trop dans l'effet d'annonce, l'effet pub.
J'ai préféré agir à mon niveau sans avoir l'approbation de quiconque qui se permettrait d'évaluer ma foi en Christ en fonction de mes actions . Car je sais que Jésus voit , sait les actions et cela me suffit.

De nos jours, quand on fait quelque chose spontanément par bonté pour les autres, pour rendre service, on est trop dans " je vais le faire savoir aux autres, pour montrer à quel point je suis engagée pour Jésus ".

Ma vie en 2016 a été l'année où Jésus m'a fait comprendre que je devais sortir de ma zone de confort. Je ne voulais pas du tout j'étais bien comme j'étais déjà , il me semble ... C'est ce que je croyais.

J'ai été contrainte par " la force de l'enchainement de certaines circonstances " de modifier tout ce qui faisait mon bon confort. 

J'ai dû modifier toutes mes routines, tout mon quotidien a été chamboulé, alors que je voulais rester dans ce qui pour moi , était une stabilité un équilibre. 
Après avoir cumulé trop d'épreuves au fil des années précédentes , à un moment,  on a besoin qu'il ne se passe pas grand chose dans notre vie.
S'il ne se passe rien c'est parfois un grand soulagement , on se dit que cela nous permet de souffler un peu .

J'ai questionné Dieu et j'ai finit par comprendre que:
  • Quand on demande à Dieu de nous exaucer par la prière ,
  • Qu'il nous donne ce qu'on a demandé, 
  • J'ai appris et compris cette année qu'il peut aussi se permettre de donner beaucoup plus (beaucoup trop)  que ce qu'on voulait et que ceci peut être complètement déstabilisant car on n'est pas toujours prêt à tout cela.
  • J'ai compris que dans ce genre de situation complètement positive au regard des autres qui ne font que nous dire ( c'est super ce qui t'arrive, gloire à Dieu) :  on peut aussi en souffrir au début car on peut se demander à soi-même si on aura assez de force et de capacités  pour faire face à ce nouveau challenge qui est au-delà de ce qu'on avait planifié.
  •  J'ai compris que Jésus peut exaucer notre propre plan et dans ce cas on est heureux , il est là pour nous accompagner et nous rendre heureux.
  • J'ai compris que Jésus rentre dans notre plan , il peut aussi se permettre d'agir et d'agrandir le champ de vision de notre plan initial  sans nous prévenir et nous avertir et que cela crée " l'inattendu " dans notre vie.

Alors l'on pourrait avoir cette tendance à dire  à Dieu, je ne t'ai jamais demandé tout cela, c'est beaucoup trop pour mon dos, beaucoup trop, je ne pourrai supporter .
Et on n'aura jamais de réponse de la part de Dieu ( ceci a été mon cas) car à un moment j'ai compris qu'il faut juste se lancer, se laisser guider et rentrer  dans le plan de Dieu tout en faisant totalement confiance à Jésus.

Cette année nous avons tous à un moment donné ,versé beaucoup de larmes, nous avons pleuré avec ceux qui pleuraient, nous avons rigolé aussi bien entendu, nous avons eu nos moments de fortes turbulences .

Beaucoup se sont demandés où était Dieu. 
Mais Dieu est là où on le laisse entrer . Dieu vient dans notre vie si on l'invoque, Dieu vient , si on l'invite à rentrer dans notre vie.
"Aimez-vous les uns les autres "  et qu'est-ce-que l'on fait au quotidien? 
Je lis et j'entends une augmentation de propos haineux
  • Est-ce-que nous nous aimons ? 
  • Est-ce-que nous nous acceptons ?
  • Est-ce-que nous nous respectons ?

On passe notre temps à nous  demander mutuellement avec le sourire si " ça va " alors on répond aussi par un " oui automatique".
Le monde va mal mais tous les jours y a quelqu'un qui vous demandera si " ça va " .  On s'en rend compte ou pas ? 
Est-ce-que se rend compte aussi qu'on a tendance à se poser à soi-même trop cette question ?
Question intérieure : ça va ?! Ne nous posons plus la question mais gardons une FOI SOLIDE en Jésus-Christ

Même la notion de respect part en vrille . 
  • On se comporte parfois de façon décevante , blessante avec les autres.
  • On ne mesure même plus les conséquences et l'impact de nos propos , au nom de la liberté d'expression . 
  • On ne se rend pas compte de la fragilité et de la sensibilité des autres.

Ce n'est pas parce-qu'on a l'habitude de passer ses nerfs sur quelqu'un, ce n'est pas parce-qu'un groupe de personnes à l'habitude de se moquer , d'humilier quelqu'un, que cette personne à toujours tout enduré,   que cette personne est un rocher et qu'il faut continuer dans ce sens.
On doit arrêter de croire que les autres seront toujours assez forts pour endurer tout le temps tout ce qu'il y a de pire en nous.
A un moment il faut savoir faire demi-tour et demander PARDON.

Cette année, j'ai du soutenir un bon nombre de personnes dans une profonde détresse qui ne comprenaient pas ce qui leur arrivaient, qui ne comprenaient pas la souffrance et la méchanceté gratuite que d'autres leur faisaient endurer .
 Cette année j'ai aussi vu les regrets d'autres personnes qui ont fait souffrir les premiers car les premiers sont " tombés " et n'ont jamais pu se relever .

Notre but dans la vie n'est pas de se lever le matin pour faire de la vie des autres le pire des enfers sur terre.

Ou est notre conscience ? Qu'en faisons-nous ?
Et on ressemble à quoi quand on se rend compte qu'on a quand même beaucoup contribué à rendre une personne malheureuse et que la personne ne fait plus partie de notre quotidien à cause de cela ou n'est plus de ce monde ?


Cette année j'ai vu une année où beaucoup n'éprouvent plus la honte ? 
 Même plus honte : d'assumer qu'on ne supporte pas d'autres êtres humains juste parce-qu'ils sont différents visuellement, juste parce-qu'ils ne partagent pas les mêmes valeurs et n'auraient pas la même religion.

C'est la raison pour laquelle je n'ai pas de religion.
La religion a été crée non par Dieu mais par les hommes pour servir les pires aspirations sombres des hommes .

La religion rend malheureux.

La religion détruit et continue de détruire et de nous détruire si on croit en elle .

Notre propre conscience ( sans religion ) devrait nous éclairer pour nous faire comprendre qu'on n'a pas besoin que " la religion" nous dise qu'on n'a pas à rendre les autres malheureux, qu'on devrait se retenir de briser des vies juste parce-que l'on est en détresse et que l'on a la haine.

Si on se repose juste sur la notion de respect on pourrait juste se dire qu'on doit respecter chaque être vivant sur terre.

Commencez à parler à votre plus belle plante, prenez soin d'elle et revenez me parler du résultat positif et surprenant.

Nous avons tous besoin d'amour mais on vit en se disant qu'on n'a besoin de personne.
On vit en oubliant de se dire qu'on aura toujours besoin des autres.

Cette année je me suis rendu compte que malheureusement " la religion " qui a été crée par les hommes au fur et à mesure détruit et a desservi les humains.

Pourquoi ne commencerions-nous pas à nous respecter mutuellement ?
Respectons-nous déjà les uns les autres si on n'est même plus capables de nous aimer comme Jésus nous la prescrit.

Si un médecin vous donne une ordonnance et que vous ne suivez pas la prescription qu'il a écrit sur l'ordonnance, comment pourriez-vous avoir une amélioration pour le rétablissement 
de votre santé ?
 Notre santé peut empirer si on ne respecte pas l'ordonnance.
Après, est-ce-qu'on aller se plaindre auprès du médecin pour lui dire qu'il n'est même pas capable de nous soigner ?
Il va alors vérifier si vous aviez bien pris la peine de suivre ce qu'il vous avait prescrit. 
Vous serez mécontents et vous irez chez un autre médecin.
 Alors vous pensez que si vous allez chez un deuxième médecin et que vous ne suivez pas non plus  l'ordonnance , que votre santé se rétablira ?
C'est la faute des autres si notre état se détériore  ?
C'est la faute des médecins ?

On se disperse parfois, on change trop souvent de médecin,  on se permet librement de s'automedicamenter en parallèle et quand cela génère des incompatibilités et divers effets secondaires on se plaint et on en veut à la terre entière .

La religion et changer de religion ne rend pas heureux.
Je crois que si on respectait notre propre humanité  , l'on vivrait mieux avec les autres.

  • Ne nous en prenons pas à la Bible 
  • Ne nous en prenons pas à Jésus
  • Examinons d'abord , en toute honnêteté , comment nous vivons avec les autres, en pensée, en paroles, par action, et par omission.
  • Examinons-nous d'abord avant de croire que Dieu serait responsable de tous nos malheurs.
  • Examinons d'abord si nous-mêmes nous nous comportons comme des êtres responsables , ne serait-ce qu'avec la nature et l'environnement .   
Triez-vous nos ordures ? 

Quand vous partez du bureau , vous éteignez le chauffage ?

Quand le voisin ou un collègue vous dit bonjour, vous répondez ou vous l'ignorez ?

Quand vous regardez et croisez quelqu'un, dédaignez-vous certaines personnes du regard car vous estimeriez que vous valez beaucoup plus qu'eux ?

Après, on se permet de donner des leçons aux hommes politiques qui dirigent ce monde?

Et nous les peuples, au quotidien, comment vivons-nous avec les autres ?

Faisons-nous tout , pour entretenir et maintenir de bonnes relations diplomatiques avec la voisine, la collègue de travail , avec nos responsables hiérarchiques, avec les personnes qui ont une autre origine géographique que la nôtre ?

Haineux nous sommes la plupart du temps .
Haineux , on se déteste beaucoup trop.
Détestables nous sommes et ensuite on se permet avec notre petitesse de demander à Dieu ce qu'il fait ?

Alors cette année 2017, quelles nouvelles actions allez-vous lister par écrit dans votre quotidien pour améliorer et changer tout cela ?



"Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres"
Jésus a passé une commande et j'espère que vous enverrez le colis à temps à chaque instant de votre quotidien pour faire changer les choses positivement autant de fois que cela sera nécessaire.

Car le monde irait beaucoup ... si avait su s'aimer . 


   Et si on s'aimait ? ... 



Je vous souhaite une heureuse année 2017
Remplit de paix de joie et d'amour en Christ



  http://connexion-avec-jesus.blogspot.fr
Cet article est la propriété de son auteur. Il ne doit pas être copié ou utilisé à moins d'être gardé dans son format original. Il peut cependant être reproduit pour un usage personnel. Toute autre forme d'usage de cet article nécessite premièrement la permission de l'auteur. Merci. 
http://connexion-avec-jesus.blogspot.fr




samedi 24 septembre 2016

STRONGER - BUILDING 429 - ALBUM UNASHAMED

I want you to know
That I'm getting stronger with every punch you throw
I'm not staying down, staying down, oh no
I'm getting stronger with every word you say
I'm not staying down, I'm getting stronger
I look into your eyes and I see pain
I can see the fear but you hide it away
When you push me, when you push me
I'm looking at your hands, and I see scars
Looking at the remnants of your broken heart
When you push me, when you push me
You got less than you deserved
So you need someone to hurt
You know how it feels to fall apart
You got it all, but it's a house of cards
When you push me, when you push me
Masquerading like a king on a hill
If they knew you, would they love you still?
When you push me, yeah, you push me
And every day, you just feel worse
So you need to share the hurt
Someday, someday
Maybe someday we'll find a way
To stand together on our own
And maybe you'll see that you're just like me
And we'll stand together on our own
Maybe someday we'll find a way to love each other
Maybe you'll see you're just like me
We'll stand together


TRADUCTION
foatiesl 
Je veux que vous sachiez
Que je deviens plus fort à chaque coup de poing que vous me donnez
Je ne reste pas en bas , je ne reste pas en bas, oh non  ( Je ne touche pas le fond , oh non)
Je deviens plus fort à chaque mot que vous dites 
Je ne reste pas en bas (Je ne touche pas le fond je deviens plus fort 



Je regarde dans vos yeux, je vois de la douleur
Je peux voir la peur mais vous le cachez
Lorsque vous me poussez

Je regarde vos mains et je vois des cicatrices
En regardant les restes de votre coeur brisé
Lorsque vous me poussez

Vous avez moins que vous méritez
Vous avez donc besoin de faire du mal à quelqu'un
Vous savez ce que ça fait d'être effondré
Vous avez tout obtenu mais c'est un château de cartes
Lorsque vous me poussez

Vous vous faites passer pour un roi sur une colline
Si les gens le savaient, vous croyez qu'ils vous aimeraient
Lorsque vous me poussez

Et chaque jour , vous ressentez un mal-être 
Donc vous avez besoin de partager votre douleur

Un jour, un jour


Peut-être qu'un jour, nous trouverons un moyen
floatiesPour rester solidaire, et se soutenir mutuellement
Peut-être que vous vous rendrez compte
Que vous êtes comme moi ( que nous nous
ressemblons, que nous sommes pareils)
Peut-être qu'un jour nous trouverons un moyen pour nous aimer 
Peut-être que vous vous rendrez compte
floatiesQue vous êtes comme moi ( que nous nous ressemblons, que nous sommes pareils)
Et que nous sommes ensemble 




mercredi 11 mai 2016

MISERERE ALLEGRI - Dieu va juger son peuple - Psaumes 50-51


Miserere mei Deus
secundum magnam misericordiam tuam

et secundum multitudinem miserationum tuarum
dele iniquitatem meam

et secundum multitudinem miserationum tuarum
dele iniquitatem meam 


Quoniam iniquitatem meam ego cognosco
et peccatum meum contra me est semper

Tibi soli peccavi et malum coram te feci
ut justificeris in sermonibus tuis et vincas cum judicaris
 

Ecce enim in iniquitatibus conceptus sum
et in peccatis concepit me mater mea

Ecce enim veritatem dilexisti
incerta et occulta sapientiae tuae manifestasti mihi

Asparges me hysopo et mundabor
lavabis me et super nivem dealbabor

Auditui meo dabis gaudium et laetitiam
et exultabunt ossa humiliata

Averte faciem tuam a peccatis meis
et omnes iniquitates meas dele

Cor mundum crea in me Deus
et spiritum rectum innova in visceribus meis

Ne proicias me a facie tua
et spiritum sanctum tuum ne auferas a me

Redde mihi laetitiam salutaris tui
et spiritu principali confirma me

Docebo iniquos vias tuas
et impii ad te convertentur

Libera me de sanguinibus Deus Deus salutis meae
et exultabit lingua mea justitiam tuam

Domine labia mea aperies
et os meum adnuntiabit laudem tuam

Quoniam si voluisses sacrificium dedissem utique
holocaustis non delectaberis

Sacrificium Deo spiritus contribulatus
cor contritum et humiliatum Deus non despicies

Benigne fac Domine in bona voluntate tua Sion
et aedificentur muri Hierusalem

Tunc acceptabis sacrificium justitiae oblationes et holocausta  
tunc inponent super altare tuum vitulos


Dieu va juger son peuple

 Psaume d'Asaph

    Le Dieu suprême, l’Éternel a parlé et il a convoqué la terre  du levant du soleil à son couchant.

De Sion, parfaite en beauté, Dieu resplendit.

Qu'il vienne notre Dieu! Qu'il cesse de se taire!
 
Devant lui, un feu dévorant, autour de lui, c'est l'ouragan.

Le ciel en haut, il le convoque, et il convoque aussi la terre: il vient juger son peuple.


 «Rassemblez mes fidèles, ceux qui ont conclu avec moi l'alliance par le sacrifice.»
Le ciel publiera sa justice,
c'est Dieu qui est le juge.
 
Pause


Mon peuple, écoute, je te parle, Israël, je témoigne contre toi, moi qui suis Dieu, ton Dieu.

Ce n'est pas pour tes sacrifices que je t'adresse des reproches:
j'ai constamment tes holocaustes sous les yeux.

Je ne prendrai ni des taureaux dans ton étable,
ni des boucs dans tes fermes,

car tous les animaux des forêts sont à moi,
à moi, les bêtes par milliers dans les montagnes!


Je connais les oiseaux des cieux et tous les animaux des champs me sont à portée de la main.


Si j'avais faim, te le dirais-je?
L'univers est à moi et tout ce qu'il renferme.

Vais-je manger des taureaux gras,
ou m'abreuver du sang de bouc?


En sacrifice à Dieu offre donc ta reconnaissance!
Accomplis envers le Très-Haut les vœux que tu as faits.

Alors tu pourras m'appeler au jour de la détresse:
je te délivrerai, et tu me rendras gloire.


Au méchant aussi, Dieu s'adresse:
«Pourquoi rabâches-tu mes lois?
Tu as mon alliance à la bouche,

mais tu détestes l'instruction et tu rejettes mes paroles au loin, derrière toi.


A peine as-tu vu un voleur, tu deviens son complice,
et puis, tu fais cause commune avec les adultères.

Ta bouche forge la malice.
 
Ta langue tisse le mensonge.

Lorsque tu t'assieds avec d'autres, tu calomnies ton frère, et tu jettes le déshonneur sur le fils de ta mère.


 Lorsque tu agissais ainsi et que je n'ai rien dit,
as-tu vraiment imaginé que je te ressemblais?
 
Aussi je vais te corriger, tout mettre sous tes yeux.

«Prenez donc garde et comprenez, vous qui ignorez Dieu, sinon je vous déchirerai et nul ne vous délivrera.

 Celui qui offre sa reconnaissance, celui-là me rend gloire, et il prend le chemin
où je lui ferai voir le salut que Dieu donne»


J'ai péché contre toi

Au chef de chœur. Un psaume de David,
qu'il composa lorsque le prophète Nathan vint chez lui après qu'il eut péché avec Bath-Chéba.


Aie pitié de moi, ô Dieu, toi qui es si bon!
Efface mes torts, tu es si compatissant!

 Lave-moi de mon péché!
Purifie-moi de ma faute!

Car je reconnais mes torts:
la pensée de mon péché me poursuit sans cesse.

Contre toi, contre toi seul, j'ai péché, j'ai commis ce qui est mal à tes yeux.
 
Voilà pourquoi tu es juste quand tu émets ta sentence,
et tu es irréprochable quand tu rends ton jugement.


 Je suis, depuis ma naissance, marqué du péché;
depuis qu'en ma mère j'ai été conçu, le péché est attaché à moi.

 Mais tu veux que la droiture demeure au fond de mon être.
Tu m'enseignes la sagesse au plus profond de moi-même.

 Purifie-moi du péché avec un rameau d'hysope, et je serai pur!
Lave-moi et je serai plus blanc même que la neige.

 Fais que j'entende à nouveau les cris de la joie et de l'allégresse!
 
Les os que tu as broyés se remettront à danser.

Ne regarde plus mes fautes!
 
Tous mes torts, efface-les!


 O Dieu, crée en moi un cœur pur!
 
Fais renaître en moi un esprit bien disposé!


 Ne me renvoie pas loin de ta présence,
et ne me retire pas l'Esprit Saint qui vient de toi!

Rends-moi la joie du salut,
et affermis-moi par ton Esprit généreux!

Alors je pourrai montrer à qui est coupable le chemin que tu prescris
pour que les pécheurs reviennent à toi.

O Dieu, toi le Dieu qui me libères, viens me délivrer du poids de mon crime,
alors, par mes chants, je proclamerai ton salut


Éternel, ouvre mes lèvres et je te louerai.

Car tu ne désires pas que je t'offre un sacrifice.
 
Je t'aurais offert des holocaustes,
mais tu n'y prends pas plaisir.


Le seul sacrifice qui convienne à Dieu, c'est un esprit humilié.
 
O Dieu, tu n'écartes pas un cœur brisé et contrit.


 Dans ta bonté, fais du bien à la ville de Sion,
et bâtis les murs de Jérusalem!


Alors tu prendras plaisir à des sacrifices qui sont conformes à la Loi: holocaustes et offrandes totales,
et l'on offrira des taureaux sur ton autel.





Dieu vous bénisse,
Qu'il vous accorde sa grâce, sa joie, sa paix 
et son amour





samedi 30 avril 2016

Nos murmures nous emmurent

Plus tu te plaindras , plus tu t'enliseras.
Plus tu te plains de tout, plus tu refuses d'accepter ce que tu as déjà. Dis "merci" déjà à ce que tu as déjà reçu , pour recevoir plus.


Pourquoi penserais-tu recevoir encore plus si tu n'as point su être reconnaissant(e), si tu n 'as rien fait  ni rien su faire avec ce que tu avais déjà ?

Au lieu de te plaindre sans cesse, regarde à ce que tu as déjà et dis "merci pour tout " . 


Laisse la lumière de la grâce rentrer dans ta vie en arrêtant de pleurer sur cette vie.

Ce souffle de vie n'était-il pas déjà un cadeau ? 

Tu l'utilises pour te plaindre au lieu de te lever, de dire humblement merci d'avoir une journée de plus.

Rajoutons de la vie à toutes ces années, pas des murmures qui nous emmurent dans nos plaintes .

 Alors nous nous plaignons de tout pour rien tout le temps, on se rend alors vers une voie sans issue. 

Quand rien ne va plus , ce n'est pas la faute de la vie, ni la faute des autres. 
Nous n'avons jamais appris à dire merci.  
Plus on se plaint plus on se dépouille progressivement de ce que nous avions déjà reçu .

Nous manifestons alors subtilement un manque de reconnaissance teinté d’orgueil et de mépris  quand nous réclamons toujours plus sans avoir su apprécier ce que nous avions déjà.



Avant de nous plaindre, réfléchissons et apprenons à apprécier ce que nous avons déjà.



Quand une personne se plaint en permanence il y a un grand risque qu'elle puisse croire indirectement que ceux qui ne se plaignent jamais ont la vie belle, sans une once d'épreuves et de problèmes.


Ce qui fait la différence c'est la façon dont une personne interprète et vit la situation qu'elle traverse.   

Le verre d'eau moitié plein moitié vide

Une personne qui voit que son verre est à moitié vide pourrait se plaindre plus facilement alors que la personne qui voit que son verre est à moitié plein est satisfaite d'avoir déjà apprécié ce qui remplit déjà le verre.
L'une va se plaindre , alors que l'autre sera dans le contentement.

Vous discutez avec l'une et l'autre et vous vous rendez compte que la situation est identique mais qu'elle est vécue soit négativement soit positivement.

Celle qui a le verre à moitié vide pourrait être amenée à se comparer avec celle qui a le verre à moitié plein pensant que cette dernière aurait reçu beaucoup plus. 
Les conséquences: elle pourrait envier l'autre pour rien .

Celle qui pense avoir un verre à moitié vide, voudra s'empresser à le remplir à nouveau même si elle a reçu sa portion nécessaire et risque de ne pas pouvoir finir si elle se ressert une seconde fois alors qu'elle pourrait offrir cette seconde portion à une personne qui a soif.

L'autre qui a le verre à moitié plein profitera pleinement de ce qui a déjà dedans et pourrait même vider le verre complétement en gardant le sourire sans chercher à le remplir à nouveau car elle a pleinement conscience qu'elle aura reçu sa portion adéquate . 
Elle sera plus enclin à offrir un verre d'eau à une autre personne qui a soif . 
Elle aura fait du bien cette autre personne et cette autre personne se souviendra d'avoir reçu un verre d'eau . La situation se termine en partage, en don.

La personne qui a le verre a moitié vide pense souvent que les autres ne viennent pas vers elle sans se rendre compte que les autres ne comprennent pas vraiment de quoi elle se plaint.
Cette incompréhension vient du fait que par son comportement de plaignante et de pleureuse elle éloigne les autres d'elles car les autres se sentent gênées et peuvent indirectement penser que cette personne pourrait penser qu'ils ont une vie plus belle que la sienne. 

Les autres ne penseront même pas à aller vers cette personne qui se plaint sans cesse s'ils traversent des moments difficiles puisque cette personne qui se plaint sans cesse donne l'image d'être déjà profondément accablée par tous ses " perpétuels problèmes" qui semblent être le centre de sa vie et qu'elle ne saura réserver aucun espace dans sa vie  pour soutenir les autres.  

Les murmures nous isolent des autres . 

Ces murmures créent des vibrations négatives qui rejettent et repoussent les autres à venir vers nous. 

Les personnes qui se plaignent sans cesse peuvent se sentir rejetées alors qu'elles ont elles-mêmes inconsciemment enclenché ce processus de rejet que les autres ressentent indirectement , rejet qui s'installe au fil du temps qui passe .

Les murmures nous emmurent et ont des conséquences très fâcheuses.

Vous pouvez avoir une personne qui tout le temps dit qu'elle est fatiguée en même temps elle voudrait évoluer professionnellement. 

Comment l'employeur pourrait lui confier une quelconque responsabilité si cette personne se plaint en permanence d'être accablée par la fatigue que finalement personne ne comprend. 
On décharge cette personne qui semble fatiguée mais devra t-elle se plaindre en retour de n'avoir pas su évoluer ? 
Nos mots et la façon de nous nous interprétons nous-mêmes dans notre relation avec les autres, peuvent aboutir à un résultat décevant.
Les autres auront une attitude complaisante mais si nos mots, paroles sont plutôt à tendance négatives, dans la plainte, cela nous ralentira dans tout.

On entend souvent : elle/il me fait de la peine, je la plains, je le plains la pauvre .
Mais les autres nous plaignent parce-qu'on se plaint trop
Parfois on se plaint tellement trop et de tout que les autres pourraient se sentir complétement incapables de nous aider, ne sachant pas par où commencer tellement nos propres problèmes les accablent et les alourdissent en retour.
 
On se plaint de la pluie.
S'il ne pleut plus , on se plaindra que les nappes phréatiques ne sont pas pleine.

On se plaint du soleil , une fois l'été terminé on se plaint de ne plus profiter du beau temps. 
Il fait trop froid.

On se plaint du jour qui se lève car on a trop regardé la télé , du coup on est fatigué.

On se plaint du réveil qui a sonné qui aurait pu sonner plus tard même si c'est nous même qui l'avions programmé car on a choisit de se coucher tard pour renvoyer des selfies à tous les amis sur les réseaux sociaux, à un moment on sent bien qu'on avait envie de dormir mais ...



Qui a dit que la plainte devrait être un mode de vie ?


Devrions-nous nous plaindre à ce point en permanence ?


  • Plus on se plaint en permanence
  • Plus on méprise ce qu'on a déjà
  • Plus on pensera sans cesse qu'on n'a pas encore reçu assez
  • Plus ce que nous avons déjà nous filera entre les doigts.
  • Moins on recevra 
Plus nous murmurons, plus nous bâtissons des murs qui nous emmurent . 

Ces murs nous empêchent de voir tout ce qu'il y a autour de nous. 
Nous subissons cette vie à cause de nos propres plaintes incessantes.

Ensuite on peut finir par croire qu'on a gâché cette vie alors qu'on avait toutes les conditions réunies pour la réussir .

Pour arrêter de se plaindre il faut apprendre à s'accorder un temps pour la réflexion, et à s'exprimer à l'envers.

Apprendre à dire : MERCI et sourire à cette vie .

Apprenons à honorer Dieu chaque fois en lui disant merci au lieu de montrer à quel point on a décidé de laisser l'ennemi dérober tout ce que nous possédions déjà . 

LUC 12:15 
Gardez-vous avec soin de toute avarice; car la vie d'un homme ne dépend pas de ses biens, fût-il dans l'abondance.


1 Timothée 6:10
Car l'amour de l'argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.

Ecclésiaste 4:4
J'ai vu que tout travail et toute habileté dans le travail n'est que jalousie de l'homme à l'égard de son prochain. C'est encore là une vanité et la poursuite du vent 

Proverbes 29:23
L'orgueil d'un homme l'abaisse, Mais celui qui est humble d'esprit obtient la gloire. 

Luc 16:10

Celui qui est fidèle dans les moindres choses l'est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l'est aussi dans les grandes.

Matthieu 25:23
Son maître lui dit: C'est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître.


Hébreux 4 : 16
Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.

Josué 1:9  
Je t'ai commandé d'être fort et courageux. Ne tremble pas, n'aie pas peur, car moi, le Seigneur ton Dieu, je serai avec toi partout où tu iras.»

*´¨)
¸.•´¸.•*´¨) ¸.•*¨)
(¸.•´ (¸.•`
Que le Seigneur Vous bénisse et vous garde,




http://connexion-avec-jesus.blogspot.fr
Cet article est la propriété de son auteur. Il ne doit pas être copié ou utilisé à moins d'être gardé dans son format original. Il peut cependant être reproduit pour un usage personnel. Toute autre forme d'usage de cet article nécessite premièrement la permission de l'auteur. Merci. 
http://connexion-avec-jesus.blogspot.fr




mercredi 23 mars 2016

« IVNP » LEADER VOCAL - Album Ils préféreraient nous voir morts -


Il ne faut pas surtout pas en parler pour ne pas déranger : de la persécution.
Un sujet pourtant actuel.

En exclusivité le clip « IVNP » 2ème extrait du nouvel album 
de Leader Vocal  
" Ils préféreraient nous voir morts " 
Sortie prévue le 25 mars 2016.

Ils seront ce soir à 20H sur
Essentiel Radio
http://www.essentielradio.com/#/?radio=lv





Le site internet http://www.leadervocal.com/

Page Facebook  https://www.facebook.com/pages/Leader-Vocal-Official/479435475506390 


gifs musique


LEADER VOCAL est un groupe de Rap créé en 1991 par deux frères originaires des îles du Cap-Vert, François et David Furtade. 

Le LV se démarque en devenant très rapidement le premier groupe important de Rap/Ragga sur Clermont-Ferrand et parcourt des scènes telles que « Le Printemps de Bourges » ainsi que diverses premières parties accompagnées de musiciens. 


En 1996, un tournant se produit, le collectif sort son premier opus intitulé « La Prison Mentale » ; témoignage de leurs conversions à l’évangile. Leader Vocal devient le premier groupe de rap francophone avec des convictions chrétiennes clamant haut et fort sa foi en Jésus-Christ. Feu de l'action positive, créatrice et progressiste ; suspens indéniable des lyrics ; accentué par des sons produits dans la pure tradition Hip-Hop ; autant d'éléments qui parviennent à toucher l'auditeur de façon universelle. En 1998, La formation est désormais resserrée autour du duo fondateur, le live fait place aux samples et Dj's pour une formule des plus explosive, ce qui donnera naissance à leur deuxième album « Hosanna », suivi du maxi « La Rage Au Ventre » en 1999.

 Après un break de cinq ans dans le milieu artistique et fort d'un passif dans la culture Hip-Hop enrichie au fil des années, le groupe fait son come back en 2004, avec un nouvel album intitulé « L'Odeur Du Sang ». 

Le single « Hey Bo Moss » rencontrera un succès lors de leurs différentes prestations scéniques soutenues par de nombreux passages radio dans l’émission B.O.S.S sur Skyrock. 

En 2007, 23 titres inédits seront choisis et « L'Odeur Du Sang [Face B] » verra le jour. 




Après s’être consacrés ces dernières années à l’implantation d’églises, les deux frères respectivement Pasteur et Missionnaire, sortent leur nouvel album « Ils Préféreraient Nous Voir Morts » le 25 mars 2016.